Groenland, les murmures de la glace

2017 – Groenland, les murmures de la glace – ( Qualité 720p, taille 42 – 903 Mo pour 48’27 », original 51’36 »), vérifié et bon pour le site.

   Résumé de: Groenland, les murmures de la glace

   À la fois film d’aventurier et documentaire scientifique, Groenland, les murmures de la glace, emmène le téléspectateur au fin fond du Scoresby Sund, le plus grand système de fjord du monde. On suit les 50 jours d’expédition d’Evrard Wendenbaum, baroudeur infatigable qui a proposé à une équipe de chercheurs de l’accompagner afin d’étudier les mécanismes de glissement et de dislocation des glaciers. Dès les premières minutes, la beauté des icebergs, filmés à l’aide d’un drone, nous saisit. Sans être une superproduction, ce documentaire offre des images spectaculaires. Evrard Wendenbaum, avec sa petite caméra embarquée, nous prend sur son dos lors de l’escalade de l’un de ces immenses blocs de glace. On a l’impression d’y être. Le récit à la première personne renforce ce sentiment magique. Pédagogique, le film aide à comprendre les bouleversements que va engendrer le réchauffement climatique dans cette partie de la planète inexplorée. Il permet aussi de découvrir les méthodes de travail des scientifiques. On descend ainsi à leurs côtés dans une crevasse pour planter des capteurs afin d’enregistrer les vibrations du glacier. Tout au fond, sous l’eau, on découvre un spectacle naturel follement poétique.

Au nord du cercle polaire arctique, sur la côte est du Groenland, une région inexplorée a attiré l’attention du photographe et défenseur de la nature Evrard Wendenbaum? Aventurier du XXIe siècle qui mène de périlleuses expéditions à la découverte des dernières terres inconnues de la planète. Avec ses vallées encaissées entre d’impressionnantes parois et sa banquise qui l’isole la plus grande partie de l’année, le Scoresby Sund – plus vaste système de fjord du monde – est particulièrement difficile d’accès. Mais ses gigantesques glaciers engendrant des centaines d’icebergs et la diversité de ses milieux naturels abritant une faune et une flore exceptionnelles en font un lieu unique pour l’étude des impacts du réchauffement climatique. Durant l’été 2016, Evrard et son équipe d’aventuriers et de scientifiques ont sillonné ce territoire d’une beauté à couper le souffle, au prix de lourds efforts, afin de témoigner de la beauté et de la fragilité du Groenland et de collecter des données scientifiques fondamentales au service de sa préservation. Dans ce décor d’immensité glacée, les équipiers mettent tout en œuvre pour percer les secrets des icebergs et de la toundra, pour étudier et comprendre les effets du changement climatique sur cet environnement. Plongée, alpinisme ou encore spéléologie rythment cette expédition scientifique et sportive au cœur de la glace.

   Ajout personnel: vous pouvez également regarder ce documentaire « 2014 – Planète glace – Groenland, le voyage sous la glace », sur le mème sujet afin d’avoir une vue globale encore plus précise. Vous y trouverez aussi les lien Wikipédia en relation avec ce sujet.

   Je vous mets le lien suivant « Evrard Wendenbaum, l’aventurier du grandiose et du détail« , afin que vous puissiez faire plus ample connaissance avec Evrard Wendenbaum. Les vues de cette personne sur l’état actuel de la planète Terre sont d’une justesse lucide incroyable. Nous ne doutons pas un seul instant qu’ Evrard doit être un fervent admirateur de ce site. Sinon, comment expliquer, qu’il soit exactement au diapason de ses idées? Surtout lisez bien cet article. En ce qui nous concerne, nous sommes totalement d’accord sur la nécessité absolue et urgente d’avoir une élite dirigeante n’ayant d’autre préoccupation que la sauvegarde de cette planète, ou au moins essayer de préserver ce qu’il reste. Pour cela, vous n’échapperez pas à la nécessité absolue de faire baisser la population actuelle de la Terre. Encore une fois, il est curieux de constate que dans ce documentaire Evrard aborde le désastreux problème du réchauffement climatique mais que pas une fois, il mentionne l’immense problème de la surpopulation humaine qui en est la cause. Toujours et encore cette constatation : La prolifération des terriens est le sujet le plus tabou qui soit, mais pourquoi, pourquoi, pourquoi? il y a là quelque chose qui nous échappe..!, C’est ce qui tue cette planète.

   Et d’autres photos tirées du documentaire (en ordre chronologique):

   En cours d’élaboration