OVNIS : vérités et illusions

2010 – A DEUX PAS DU FUTUR – OVNIS, vérités et illusions – ( Qualité 720p, taille 43 – 303 Mo pour 45’18 », original 48’22 »), vérifié et bon pour le site.

   Résumé de : A deux pas du futur – OVNIS : vérités et illusions

   OVNIS : Vérités et illusions, est le dernier numéro de l’émission « A deux pas du futur » présenté par les frères Igor et Grichka Bogdanoff, il est consacré au phénomène OVNI ou PAN avec la participation du GEIPAN.

   Si de nombreuses observations d’ovnis relèvent du canular ou de la mauvaise interprétation, d’autres restent inexpliquées et pourraient bien témoigner de l’existence d’une vie extraterrestre intelligente. S’appuyant sur des exemples concrets recensés par le CNES, l’agence spatiale française, les frères Bogdanov et des spécialistes évoquent ce phénomène. Si les ovnis existent, comment se déplacent-ils dans l’espace et quelles sont les motivations de leurs occupants ?

   Le phénomène OVNI semble échapper à toute classification scientifique. Leurs apparitions sont fugaces, sujettes à caution, et on ne peut pas les reproduire pour les étudier scientifiquement. Pourtant, les témoignages de gens ayant vu des objets volants non identifiés se comptent par milliers à travers la planète.
Pour tenter d’y voir plus clair, les frères Bogdanoff ont demandé au CNES, le Centre National d’Etudes Spatiales et au GEIPAN, le Groupe d’Etudes et d’Informations des Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés, d’ouvrir leurs dossiers. Il apparaît qu’à côté de récits douteux ou élucidés, d’autres témoignages poussent à s’interroger, sérieusement, sur l’éventualité de manifestations de signes de vie extraterrestre…

   Le Centre National d’Études Spatiales a accepté d’ouvrir ses portes et ses dossiers pour répondre aux questions concernant la possible visite d’une intelligence extraterrestre sur Terre comme : Quelles sont, aujourd’hui encore, les observations qui résistent à l’analyse ?, Comment distinguer le vrai du faux ?, Si les OVNIS viennent d’un autre monde, comment ont-ils traversé les gouffres de l’espace et pourquoi leurs « passagers » semblent-ils fuir les humains ? Enfin, s’il s’agit d’un mythe, comment expliquer son étonnante longévité, soixante ans après les premiers témoignages modernes évoquant des objets volants non identifiés ?
Des ingénieurs du CNES, des astronomes, des ufologues et des témoins, répondent au cours de l’émission.

   Intervenants :
   Jacques Arnoult, chargé de mission éthique au CNES ; Jacques Patenet, retraité, ancien responsable du GEIPAN au CNES ; Jack Krine, ancien pilote de chasse ; Stéphane Capliez, responsable nouvelles technologies, ville de Paris ; Christian Comtesse, les Repas Ufologiques strasbourgeois ; Egon Kragel et Yves Couprie, auteurs du livre OVNIS ; Gildas Bourdais, auteur du livre OVNI : vers la fin du secret ; Francine Fouéré  pionnière de l’ufologie en France ; Éric Maillot, démystificateur d’OVNIS, membre du Cercle zététique, auteur du livre Les OVNIS et le CNES ; Yvan Blanc, responsable du GEIPAN, CNES, Toulouse ; François Louange, analyste et consultant en imagerie argentique et numérique ; Adjudant Érik Verfaillie, Gendarmerie de Saint-Alban (31) ; Pascal Bultel, Ingénieur concepts avancés, CNES ; Jean-Claude Ribes, polytechnicien et écrivain spécialiste des OVNIS ; Emmanuel Davoust, astronome, Observatoire Midi- Pyrénées, Toulouse.

   Ajout personnel (tout de mème un peu interrogatif! à environ 28.462683446%): Il est précisé dans ce documentaire de 2010 que le pilote d’hélicoptère a tenu à garder l’anonymat or dans l’émission de 2009 « 2009 – Direct8 – La grande soirée SPECIALE OVNI », ce pilote décrit de visu et en détail son observation..? (cf. la petite vidéo ci-dessous).

2009 – Direct8 – La grande soirée SPECIALE OVNI – Passage observation Daniel Michau – ( Qualité 360p, taille 39 – 20.3 Mo pour 06’14 »).

   D’autre part, il serait grand temps me semble t-il d’enfin poser la question suivante: Pourquoi existe-il une si grande variété de forme d’Onvis  ………………………………?

   Aussi, il est stupéfiant ( euphémisme: pathétique voir angoissant conviendrait mieux) de constater l’acharnement dont font preuve les humains pour mettre au point des moyens de voyages interstellaires totalement inadaptés, et de loin, aux distances astronomiques. Il semblerait, en effet, que leur seul but est d’égaler la vitesse de la lumière. Mais cette vitesse est, elle mème, totalement inadéquate en matière de voyage interstellaire. Il suffit de se rappeler, qu’au sein mème du système solaire, la vitesse des ondes radios rend totalement impossible la manoeuvre en direct d’un rover à la surface de Mars qui est pourtant la porte à côté. Déjà un délais de 18′ apparait entre l’émission et la réception.

   Il faut se souvenir d’Hubert Reeves qui pestait contre la lamentable lenteur de C: « elle se traine la lumière »

   Pour éventuellement envisager les voyages interstellaires, il faut déjà commencer par savoir ce qu’est exactement l’espace!

   Enfin, on pourrait aussi très légitimement se demander d’une part pourquoi  y a t-il une vitesse limite et pourquoi a t-elle cette valeur. Alors qu’elle aurait très bien pu avoir, parmi une infinité, une autre grandeur..? Surtout une telle valeur qui justement interdit les voyages spatiaux en regards des inimaginables distances entre les étoiles..? Tout se passe comme si franchir cette barrière était une épreuve obligatoire sur la route des étoiles! Car qu’on l’admette ou non, l’espace est faite pour qu’on y voyage et cela le plus naturellement du monde. Sinon la grandeur de l’Univers ne serait qu’une absurdité. Comment valider une telle idée! Et si épreuve il y a, ceci implique un plan murement réfléchi……!