Le peuple des sables et des forêts.

 

2011 – Le peuple des océans – 2 sur 4 – Le peuple des sables et des forêts – ( Qualité 720p, taille 42 – 821 Mo pour 41’38 », original 52’00 »), vérifié  et bon pour le site.

 

  En 2005, les réalisateurs Jacques Perrin et Jacques Cluzaud embarquèrent pour une grande aventure sur toutes les mers du globe. Leur idée était simple mais difficile à réaliser : plonger le grand public au plus près des créatures de la mer avec un regard renouvelé.
Dans cette perspective, les équipes de Galatée Films ont rencontré et filmé plus de 200 espèces marines au cours de 5 années de tournage, dans 54 sites préservés répartis dans le monde entier, de l’Arctique à l’Antarctique.

   « Episode 2 « Le peuple des sables et des forêts » C’est l’histoire des habitants des plaines sableuses qui se cachent là où il n’y a nul part où se cacher, aucun relief derrière lequel se dissimuler. La plaine apparemment déserte grouille : là des yeux qui semblent n’avoir pas de corps surveillent alentour ; ici une éruption de sable révèle l’étrange manège de la crevette et de son associé, le gobie. Un parterre d’anguilles semble pousser du sol. Car les habitants du sable ont un secret qui les unit par-delà les frontières océaniques : ils savent s’enfouir entre les grains comme dans un fluide pour échapper au prédateur, ou pour surprendre la proie inattentive. Dans les grandes forêts sous-marines, les habitants n’ont pas ce souci. Bien protégés des grands prédateurs dans l’entrelacs des algues géantes, otaries et loutres de mer peuvent y jouer et virevolter à leur guise. »

   Voici, une autre photo tirée du documentaire: