Les rivages de la mer du Nord en vélo – De Romo à Grena

2014 – Les rivages de la mer du Nord à vélo – 3 sur 5 – De Romo à Grena – ( Qualité 720p, taille 42 – 691 Mo pour 37’14 », original 43’00 »), vérifié et bon pour le site.

   Résumé de: Les rivages de la mer du Nord à vélo – De Romo à Grena

   Rudi Altig, Jeannie Longo et Joey Kelly enfourchent à nouveau leurs vélos pour un périple de 3 800 km le long des côtes de la mer du Nord. C’est reparti ! Deux cyclistes mythiques, Rudi Altig et Jeannie Longo, ainsi que le sportif de l’extrême Joey Kelly, poursuivent leur aventure entamée en 2012. Cette fois, ils parcourent à bicyclette le littoral de la mer du Nord, qui s’étend de la Belgique à la Norvège. Dans cet épisode, (3ème étape), nos trois cyclistes reprennent la route par gros temps, pour un périple le long de la côte Danoise. Ils passent par l’île de Rømø, puis découvrent la péninsule de Djursland et son centre de recyclage marin, le plus grand d’Europe du nord. Puis, à Skagen, au nord du Jutland, Jeannie Longo fait une pause dans un hôtel où ont jadis séjourné de nombreux artistes, notamment l’écrivaine Karen Blixen.

   Ajout personnel: à 32’48 », (cf. aussi la photo 28), les parcs « offshore » Danois montre la bonne direction pris par ce pays dans le choix de l’éolien contrairement à la françe. La beauté de ce pays a complètement été sabotée par l’invraisemblable débilité de son programme éolien. Du jour au lendemain, ils se sont mis à en installer absolument partout. En se moquant tout à fait de son impact sur le paysage, ni des incroyables travaux nécessaires, (route en pleine forêt etc…). Comme si que ce pays ne possédait pas des milliers et des milliers de Kms de cotes maritimes, ou l’on est presque assuré d’avoir du vent en permanence. Il faudra réellement qu’un jour une enquête soit diligentée pour mettre au jour tout le coté obscure qui a permit cette incongruité. Si mes souvenirs sont corrects, il y a bien 2 ou 3 projets « d’éolien offshore » pour ce pays et qui sont depuis des années en discussion..!

   Je tenais absolument à relever ce point, en effet la facilité avec laquelle s’est développée cette imbécilité (euphémisme) du programme éolien français m’a toujours révolté. Aucune résistance ne s’est manifestée, moralité on se retrouve aujourd’hui avec des milliers de ces éoliennes à travers tout ce pays dont elle empèche d’en saisir toute la beauté et l’espace! Pour être ridicule, la, c’est réussi.

   Et d’autres photos tirées du documentaire (en ordre chronologique):