Xénius, la vie extraterrestre existe-t-elle?

 

2013 – Xénius, la vie éxtratérrestre éxiste-t-elle – ( Qualité 720p, taille 42 – 487 Mo pour 25’11 », original 25’52 »), vérifié et bon pour le site.

 

   Perché à 2 000 mètres d’altitude sur le mont Calar Alto à trente minutes de voiture d’Almería, l’European Space Astronomy Center et un observatoire qui permet d’explorer les exoplanètes qui gravitent autour des soleils.

   Emilie Langlade et Adrian Pflug, les présentateurs de « X :enius », nous entraînent dans le sud de l’Espagne à l’European Space Astronomy Center, le plus grand télescope d’Europe continentale. Perché à 2 000 mètres d’altitude sur le mont Calar Alto, à quelque 30 minutes de voiture d’Almería, cet observatoire – fruit d’une initiative germano-espagnole – permet d’explorer les exoplanètes qui gravitent autour des soleils. Selon David Barrado, qui dirige l’ESAC, « il existe dans l’univers des planètes qui ressemblent à la Terre, et peut-être même que la vie existe sur certaines d’entre elles ». Cela signifie-t-il que nous ne sommes pas seuls dans l’univers ? « Pourquoi serions-nous une exception ? » s’interroge l’astronome. La vie est complexe mais les conditions à remplir pour qu’elle se développe ne le sont pas : « Un peu d’énergie, de l’eau à l’état liquide et une protection contre le rayonnement solaire : c’est tout ce dont ont besoin les protozoaires pour vivre ». A ce jour, les chercheurs ont déjà trouvé plus de 900 exoplanètes, mais aucune qui soit comparable à la Terre. Selon David Barrado, ce n’est qu’une question de temps.

 

   Ajout personnel : à 10’28 » la phase est au minimum ambigüe voire érronnée, en éffet 2 méthodes existent pour déceler des exoplanètes: la méthode radiale qui effectivement, comme son non l’indique, détecte l’infime variation du centre de l’étoile. En revanche, seule la seconde méthode, celle du transit, permet de détecter l’infime variation de luminosité de l’étoile. Cette phrase est donc ambigüe car  elle met les 2 résultats dans la méthode radiale et ne mentionne pas celle du transit.

   J’ajoute qu’a la date d’aujourd’hui, c’est plusieurs milliers d’exoplanète qui ont été découvertes. Je vous recommande vivement de regarder également les documentaires: Entre TERRE et CIEL, Chili à la recherche des exoplanètes et planètes habitables, les découvertes de Kepler en complément de celui-ci. J’ai également un trés bon et trés complet « c dans l’air » consacré à ce sujet mentionnant notamment le satellite CoRot, un peu vite oublié et dont on parle beaucoup moins que kepler. Mais la qualité de ce « c dans l’air » n’est pas trés bonne!

   Voici les liens Wikipédia sur les exoplanètes, le satellite CoRot et le télescope Kepler

   et une autre photo tirée du documentaire: le mont Calar Alto