Entre TERRE et CIEL – Albert Einstein reconstruit l’univers

2015 – Entre TERRE et CIEL – Albert Einstein reconstruit l’univers – ( Qualité 720p, taille 42 – 461 Mo pour 25’19 », original 25’58 »), vérifié et bon pour le site.

   Informations générales sur la série « Entre TERRE et CIEL » – liste des 10 épisodes de la seconde saison:

   S02E01 Hubble, un télescope dans l’espace
A Washington, aux Etats-Unis, Serge a rendez-vous avec le télescope le plus célèbre de tous les temps : le télescope spatial Hubble. En orbite à 600..

   S02E02 Chili, à la recherche des exoplanètes
La recherche d’autres mondes dans l’Univers, de planètes tournant autour d’autres étoiles que notre Soleil, c’est le rêve des astronomes depuis..

   S02E03 Australie, histoire de la vie sur Terre
Escale en Australie, le plus vieux continent du monde, où Serge Brunier retrouve les spécialistes de l’apparition de la vie sur Terre. En leur…

   S02E04 Isaac Newton, l’univers en équation
Cambridge, en Angleterre, semble figée dans le temps, ses universités, ses canaux et ses étudiants vêtus de toges… Aux côtés de Serge Brunier et de…

   S02E05 Chili, au coeur de la voie lactée
Ce spectacle fabuleux n’exige aucun télescope pour être admiré. À l’œil nu, dans le ciel obscur des Andes chiliennes, la Voie lactée se révèle dans…

   S02E06 Mars, à la recherche de la vie
A Los Angeles, Serge Brunier à rendez-vous avec un martien un peu particulier… c’est d’ici que les ingénieurs commandent depuis 3 ans le robot…

   S02E07 Einstein reconstruit l’univers
Serge Brunier marche à Berlin dans les pas d’Albert Einstein. Ce grand physicien, est considéré aujourd’hui comme l’icône scientifique absolue, la…

   S02E08 Kourou, la porte vers les étoiles
À quelques kilomètres de l’Équateur, la Guyane vit depuis une cinquantaine d’année au rythme des décollages de fusées. C’est ici que l’Europe a…

   S02E09 LHC, au plus près du big-bang
Serge Brunier nous emmène dans un voyage d’années à travers la matière, l’espace et le temps. Entre la France et la Suisse, il arpente un mystérieux…

   S02E10 Australie, l’énigme des quasars
L’Australie est un belvédère sur le ciel de l’hémisphère sud. A l’origine des “rêves” aborigènes, le ciel Austral est aujourd’hui observé depuis le…

   Résumé de: Entre terre et ciel – Einstein reconstruit l’univers

   Serge Brunier marche à Berlin dans les pas d’Albert Einstein. Ce grand physicien, est considéré aujourd’hui comme l’icône scientifique absolue, la personnification même du génie humain… Sa célèbre formule E = mc2 est connue de tous. Les résultats de sa théorie défient nos sens et notre logique. Celle-ci décrit un monde où l’espace se courbe, où le temps se dilate, où les horloges n’avancent pas au même rythme, où la matière se transforme en énergie… Tellement incroyable, qu’aujourd’hui encore, des chercheurs tentent d’observer certains effets prédits par la théorie. Comme en Italie, près de Pise où un immense instrument de 3 kms de diamètre, a pour but de détecter les ondes venues du cosmos qui prouveraient une courbure de l’espace temps.

   Ajout personnel:

   En premier, je mets ces 2 liens Wikipédia pour: Albert Einstein

                                                                        La théorie de la relativité (vous y trouverez les liens pour la restreinte et la générale) 

   Voici 2 photos de l’instrument Virgo avec l’échelle en bas qui vous permettront d’appréhender le gigantisme de ces installations. La recherche des ondes gravitationnelles, prédit par la relativité, est l’une des très grandes épopées scientifiques de ces dernières années, au mème titre que les télescopes terrestres géants, le télescope spatial James Webb ou encore les gigantesques détecteurs de neutrino… Ce programme semble avoir « porter ses fruits » puisque les premières ondes gravitationnelles ont été détectées le 11.02.2016 puis d’autres par la suite (cf les liens suivants):

(11.02.2016On) a détecté des ondes gravitationnelles!

(Paris, 27 septembre 2017) Ondes gravitationnelles : première détection conjointe LIGO-Virgo

   Voici quelques liens sur ces installations proprement dites, de par le monde, qui vous montreront les efforts produits par la communauté scientifique mondiale pour la détection de ces ondes:

-Wikipédia Virgo (interféromètre)

-Wikipédia LIGO

-Wikipédia GEO600

-Wikipédia TAMA

   Les photos avec l’échelle:

   Je vous mets également la photo ci-dessous, elle apparait dans le générique de fin. Elle est, dans le monde scientifique extrêmement connue. En effet, y figurent tous les grands noms de la physique du début du xx ème siècle, notamnent ceux des 2 grandes écoles à jamais (??????????) conciliables: la physique relativiste et la mécanique quantique et comment pourrait-il en être autrement? Cette époque, le 1er quart du xx siècle, est pour le monde de la physique une période d’effervescence incroyable. Cela partait dans tous les sens, les découvertes, et pas des plus anodines, se succédaient à un rythme inimaginable. Les congrès Solvay en sont la parfaite illustration. Cette photo est issue du 5ème congrès Solvay. Je dirai presque que cette période représente l’âge d’or de la physique. Mais, bien entendu, cela sonnerait d’une manière beaucoup trop définitive car rien ne prouve (et de ça, j’en suis plus que  convaincu) que l’Humanité ne connaîtra pas dans l’avenir de nouvelles périodes aussi fécondes pour la physique!

   voici le lien Wikipédia pour: Les congrès Solvay

   Et la célèbre photos, celle du 5 ème congrès de Solvay:

Participants au 5 ème Congrès Solvay de 1927 sur la mécanique quantique. Photographie de Benjamin Couprie pour le compte de l’Institut international de physique Solvay, Parc Léopold, Bruxelles, Belgique. De l’arrière vers l’avant et de gauche à droite : Auguste Piccard, Émile Henriot, Paul Ehrenfest, Édouard Herzen, Théophile de Donder, Erwin Schrödinger, Jules-Émile Verschaffelt, Wolfgang Pauli, Werner Heisenberg, Ralph H. Fowler, Léon Brillouin, Peter Debye, Martin Knudsen, William Lawrence Bragg, Hendrik Anthony Kramers, Paul Dirac, Arthur Compton, Louis de Broglie, Max Born, Niels Bohr, Irving Langmuir, Max Planck, Marie Curie, Hendrik Antoon Lorentz, Albert Einstein, Paul Langevin, Charles Eugène Guye, Charles Thomson Rees Wilson, Owen Willans Richardson

 

   NB: à 13’54 » la phrase est pour le moins ambiguë, Albert Einstein a parfaitement réalisé que la relativité générale impliquait un univers en expansion. Mais il a refusé d’admettre cette conséquence issue de ses propres équations et a introduit une constante appelée: constante cosmologique afin que l’univers décrit par la relativité générale devienne statique. A noter qu’il s’en est fallu de très peu que cette controverse n’ait pas lieu, en effet si Edwin Hubble avait fait ses observations une dizaine d’années plus tôt la question ne se serait mème pas posée, comme quoi………….! Pour illustrer ceci, je vous mets les 2 petites vidéo ci-après, ainsi que quelques liens forts utiles:

   Lien Wikipédia pour: La constante cosmologique

   Autre article sur la mème constante

2013 – Entre TERRE et CIEL – L’Univers après Hubble – 1 er passage concernant la bourde d’Albert – ( Qualité 720p, taille 42 – 17.3 Mo pour 00’53 »)

2013 – Entre TERRE et CIEL – L’Univers aprés Hubble – 2 ème passage concernant la bourde d’Albert – ( Qualité 720p, taille 42 – 14.4 Mo pour 00’36 »)

   Voici une 3 ème petite vidéo sur le mème sujet: la constante cosmologique provenant de l‘incontournable série: « La magie du cosmos » réalisée par le physicien Brian Greene. Ce passage est un peu plus informatif que les 2 vidéos ci-dessus car il établi un lien entre la constante cosmologique et l’énergie noire (tout un programme…).

2011 – La magie du cosmos – Qu’est-ce que l’espace – Passage relatif à la constante cosmologique – ( Qualité 720p, taille 42 – 51.9 Mo pour 03’03 »)

   Et d’autres photos tirées du documentaire (en ordre chronologique):

   Comme il est stipulé à 01’53 », la théorie de la relativité n’a jamais été prise en défaut par l’expérience et c’est exactement les mèmes termes employés pour la mécanique quantique…Alors doit-on en conclure, qu’après tout, celle-ci soit absolument juste? Je précise cela, car la mécanique quantique est bien « étrange », je ne trouve pas d’autres mots. Pas étonnant, qu’entre Albert Einstein et Niels Bohr, il ait eu autant de « passes-d’armes », d’incompréhension, de malentendus, de désaccords etc….